Lettre ouverte à Canal +

L’AJCF a cosigné une lettre ouverte à Canal +, suite à la publication du casting d’un épisode de la série « Engrenages »

————————————–
Canal +
1 place du Spectacle
92863 ISSY-LES-MOULINEAUX Cedex 9

Monsieur le Président,

C’est avec beaucoup d’inquiétude que nous apprenons qu’un épisode de la série « Engrenages » est en préparation pour être diffusé sur votre chaîne et dont le thème portera sur les commerçants chinois d’Aubervilliers.

Le casting en cours recherche des acteurs asiatiques pour jouer des rôles confortant des clichés de boutiquiers chinois investis dans le blanchiment d’argent, ou têtes de réseau dans l’écosystème de la criminalité financière.

Pour série Canal +, tournage sur Paris de janvier à juillet, nous recherchons les rôles suivants :

Wei Xu, 48 ans, chinois, allure décontracté, patron de la boutique Street Fashion, participe au blanchiment d’argent. (au minimum doit parler chinois mandarin ou cantonais encore mieux si wenzhou).

Me Chen, chinois, patron boutique Aubervilliers, membre influent de la communauté et supérieur de Wei Xu dans réseau de blanchiment d’argent. (au minimum doit parler chinois mandarin ou cantonais encore mieux si wenzhou).

Or, les clichés tuent.

Depuis quelques années, les Asiatiques de France sont devenus des cibles de choix pour des bandits crapuleux. Des délinquants ont assimilé le stéréotype selon lequel un « Chinois » serait détenteur de somme d’argent en liquide. La presse s’est faite l’écho de nombreuses affaires de bandes organisées qui ne visaient que des Asiatiques afin de dérober leurs effets personnels.

Quelques tristes exemples de ces conséquences mortelles :
– Madame Hong, retraitée septuagénaire habitant à Villejuif, est morte en août 2017 des suites de coups. Ses agresseurs n’ont dérobé qu’un sac vide.
– Dans l’affaire de ZHANG Chaolin, le juge d’instruction a retenu le caractère raciste de son agression. Le couturier père de famille d’Aubervilliers avait été tué en août 2016 car ses agresseurs pensaient trouver beaucoup d’argent sur lui. Ils n’eurent comme butin qu’un sac rempli de bonbons et un chargeur de téléphone.

Nous ne voulons plus de cette violence raciste.

Nous nous battons contre cette idée selon laquelle tous les commerçants asiatiques seraient des fraudeurs et des riches marchands aux innombrables billets.

Nous partageons votre liberté d’expression et de création, cependant cette liberté ne doit pas avoir comme conséquence d’alimenter des propos racistes.

En France, un million d’individus aux origines asiatiques résident et des touristes asiatiques sont de passage chaque année : ils subissent une suspicion quotidienne et vivent dans la peur de se faire agresser car ils savent qu’ils sont devenus des cibles privilégiées.

Monsieur le Président, nous vous appelons à ne contribuer à la stigmatisation d’un quelconque groupe ethnique à travers les produits culturels que vous diffusez.

Nous vous appelons à faire modifier votre scénario de cet épisode de la série « Engrenages » afin de ne plus nourrir les actes racistes.

Les responsables de nos associations sont à la disposition de votre équipe d’auteurs pour échanger et offrir propositions des alternatives représentant justement nos communautés.

Pour vous, c’est peut-être un épisode de fiction parmi tant d’autres que vous produisez, mais pour nous et nos familles, il en va de nos vies et de nos morts.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en l’expression de nos meilleures salutations.

Signatures :
AJCF (Association des Jeunes Chinois de France)
-Pôle citoyen de l’ACRF (Association des Chinois Résidents en France)
-Grace Ly (Blogueuse)
-Asia 2.0 (Association)
-Comité asso du Commerce de Aubervilliers
-Les Jeunes Teocheow
-Asiagora (Assocation)
-Mehdi BOUTEGHMÈS municipal à La Courneuve
-Rokhaya Diallo (Journaliste, réalisatrice)