Au printemps de l’année 2019, l’écrivain chinois-malaisien Tash Aw est parti à la rencontre de l’AJCF, afin de comprendre ce que signifie « être Français et Chinois ». Le fruit de ces échanges est paru dans le numéro 149 de la revue Granta, sous le titre « On being French and Chinese », puis a été repris dans l’édition du Guardian du 26 novembre 2019.

L’article a été aimablement traduit de l’anglais par Olivier Cleuet, les deux versions sont disponibles ci-dessous.

Lire l’article (en anglais)
Lire l’article (en français)