Dimanche 18 Novembre, dans les locaux de l’ILCI, le pĂ´le ConfĂ©rences-DĂ©bats a eu le plaisir d’organiser sa table ronde, autour du thème de la vie en tant qu’Ă©tranger en Chine. Pour cette occasion, ont Ă©tĂ© rĂ©unis :

• Chloé, qui travaille pour le groupe Alibaba et a vécu sur le campus de cette entreprise à Hangzhou ;
• Mauriane, qui a étudié à Shanghai et à Ningbo, et a parcouru des endroit insolites de la Chine ;
• Yassine, qui a monté une start-up à Shanghai, puis a travaillé chez Alibaba.

 

Alors que rien ne la prĂ©destinait Ă  partir en Chine, ChloĂ© se retrouve, du jour au lendemain, propulsĂ©e dans l’aventure du gĂ©ant Alibaba. Elle dĂ©barque Ă  Hangzhou, ne parlant pas un mot de chinois, ne connaissant rien Ă  la culture locale… Mais elle relève le dĂ©fi, prend des cours de chinois qu’elle complète en apprenant avec ses collègues, dont certaines deviendront des amies. Elle s’accoutume peu Ă  peu Ă  la vie Ă  la chinoise, allant jusqu’Ă  adopter des habitudes culturelles. Au bout de la première annĂ©e, ChloĂ© dĂ©cide de prolonger son expĂ©rience : elle restera finalement trois ans en Chine.

Mauriane prend des cours de chinois pendant ses Ă©tudes supĂ©rieures. Au dĂ©part prise de curiositĂ©, elle se rend Ă  plusieurs reprises en Chine dans le cadre de sĂ©jours linguistiques. Ces multiples voyages seront l’occasion pour elle de parcourir le pays, d’y dĂ©couvrir la vie chez l’habitant ; son expĂ©rience est jalonnĂ©e de rencontres inoubliables. Mauriane explore Ă©galement des aspects insolites, et très peu connus, de la sociĂ©tĂ© chinoise. C’est ainsi qu’elle se rend Ă  « Chocolate City » (le quartier africain de Canton) et y dĂ©couvre une « partie de l’Afrique » transposĂ©e en Chine. Les discussions avec les couples mixtes sino-africains seront Ă©galement marquantes.

Yassine, entrepreneur dans l’âme, dĂ©cide de partir en Chine alors qu’il n’a pas encore terminĂ© son master. FascinĂ© par les opportunitĂ©s qui s’offrent Ă  lui, il se lance en ouvrant sa première start-up Ă  Shanghai. En raison de la concurrence, ce n’est pas toujours facile, mais il s’accroche. C’est ainsi qu’il se fera remarquer par le groupe Alipay (filiale d’Alibaba), qui le recrute. Mais, pour s’intĂ©grer dans la boĂ®te, Yassine doit apprendre le chinois, dont il s’Ă©tait passĂ© jusque lĂ … N’ayant pas le choix, il s’y met d’arrache-pieds et dĂ©couvre alors d’autres facettes de la sociĂ©tĂ© chinoise, dans laquelle il s’immerge… tellement bien qu’il y restera six ans !

Ensemble, nos trois invitĂ©s ont abordĂ© les diffĂ©rents aspects du quotidien d’un Ă©tranger en Chine : comment faire face au choc culturel ? comment surmonter la barrière de la langue ? en quoi les mĂ©thodes de travail et d’enseignement diffèrent-elles dans les deux pays ? comment s’intĂ©grer parmi les Chinois ?… Autant de questions auxquelles nos intervenants ont rĂ©pondu en les agrĂ©mentant d’anecdotes et de ressentis personnels.

Chacun d’entre eux partage une histoire singulière avec la Chine, mais tous trois adressent le mĂŞme message Ă  ceux qui voudraient se rendre dans ce pays :
“Soyez ouverts, abandonnez les préjugés, vivez l’expérience locale et pas celle des expats !”

 

Conclue par un cocktail accompagnĂ© des dĂ©licieux raviolis du restaurant Di-Choulie, le pĂ´le ConfĂ©rences-DĂ©bats espère que cette table ronde a plu aux participants et inspirĂ© Ă  certains, peut-ĂŞtre, de futurs projets ?… 🙂