Le projet

Durant la Première Guerre mondiale, 140 000 travailleurs chinois sont venus pour participer à l’effort de guerre d’un pays qui leur était inconnu. L’aide qu’ils ont apportée est indéniable, mais demeure peu connue. Ce sont pourtant des milliers de travailleurs chinois qui ont perdu la vie pendant la guerre. Leur histoire a été peu diffusée aussi bien en France qu’en Chine. 

En 2018, à l’occasion de la dernière année du Centenaire de la Première Guerre mondiale, un travail de mémoire en l’honneur de ces grands oubliés de l’Histoire s’imposait.

Nos objectifs

1. Dévoiler d’une page méconnue de l’Histoire

Le projet a été lancé pour mettre en lumière “l’histoire oubliée” des travailleurs chinois de la Grande Guerre auprès du grand public, mais également des jeunes Français d’origine chinoise et même des Chinois de première génération.

2. Intégrer cette page de l’Histoire dans les programmes de l’Éducation nationale

Le participation des 140 000 travailleurs chinois à l’effort de guerre n’est que peu, voire pas du tout, mentionnée dans les programmes scolaires du secondaire en rapport à la Première Guerre mondiale. Nous souhaitons simplement ne pas les oublier, valoriser leur contribution à sa juste valeur et susciter la curiosité de la jeunesse par rapport à cet épisode de l’Histoire.

3. Améliorer l’image de la communauté chinoise en France en combattant les préjugés

La culture et l’histoire de la communauté chinoise, et asiatique en général, est profondément méconnue en France. Beaucoup de stéréotypes, de préjugés, d’idées reçues persistent et ternissent l’image des Chinois et de leurs descendants à l’étranger. Notre projet vise à améliorer l’image de la communauté chinoise en France et déconstruire des stéréotypes, en faisant connaître l’histoire partagée entre ces deux pays.

4. Renforcer l’amitié entre la France et la Chine

La France et la Chine sont sorties ensemble victorieuses de la Grande Guerre, grâce à une collaboration sans précédent qui a donné naissance à une amitié franco-chinoise.

Commémoration à l’occasion de la fête de Qingming au cimetière chinois de Nolette, 8 avr. 2018

Nos moyens d’action

1. Organisation de projections-débats

Les projections-débats débutent avec la diffusion du documentaire de Karim Houfaïd (52 min), Les travailleurs chinois de la Grande guerre, consacré à cette page de l’histoire.

Le visionnage du film est suivi d’un débat donnant l’occasion au public d’échanger, de réagir sur cet épisode historique et de prolonger la réflexion.

Projection à la mairie du 13ème, 26 fév. 2018

Projection-débat à la Médiathèque Aimé Césaire à La Courneuve, 20 nov. 2018

2. Interventions dans les établissements scolaires

Nous intervenons en milieu scolaire (collèges et lycées principalement) dans le cadre de projections-débats en partenariat avec des professeurs d’histoire-géographie, afin de sensibiliser les jeunes à l’histoire et l’origine de la communauté chinoise en France, avec des supports pédagogiques adaptés au niveau de chaque élève.

Pour cela, nous projetons une version raccourcie (35 mins) du film de Karim Houfaïd et poursuivons avec un échange constructif en faisant participer les élèves.

3. Prolongement du film et création d’un site internet sous forme de webdocumentaire

Les événements que nous organisons et auxquels nous participons (projections-débats, commémorations…) sont quasiment tous filmés. Le but est de créer et d’alimenter un web-documentaire interactif qui associe texte, photo, vidéo, animation et dans lequel il serait possible de retrouver tous les contenus additionnels du documentaire. Ce site sera ensuite accessible au grand public et pourra aussi offrir un contenu pédagogique pour l’éducation nationale.

Projection au Festival du cinéma chinois de Paris, 3 déc. 2018

Pour en savoir plus, consulter :